Les 27, 28 et 29 janvier 2023, préparez-vous à partir à l’aventure… depuis Paris. Le festival Objectif Aventure revient pour sa cinquième édition, au Centquatre. Avec, en point d’orgue, le prix du court-métrage. Une première.

« Entreprise comportant des difficultés, une grande part d’inconnu, parfois des aspects extraordinaires, à laquelle participent une ou plusieurs personnes. » Voilà comment le Larousse définit « l’aventure ». Autrement, pour se faire une idée plus vivace du concept, rendez-vous au festival Objectif Aventure. Il aura lieu du 27 au 29 janvier 2023 au Centquatre. « Notre volonté, c’est de montrer les beautés de la planète, de montrer des aventures, qu’elles soient sportives, solidaires, humaines…», explique Marianne Furlani, responsable de la communication pour l’agence de voyage Terres d’Aventure, co-organisatrice du festival – avec une autre agence de voyage, Grand Nord Grand Large.

Au programme : films documentaires, performances artistiques, conférences, séances de dédicaces, pour que chacun et chacune y trouve son compte. Nouveautés de cette année : un espace de rencontre, Le Bivouac, et le premier prix du court-métrage. Celui-ci sera décerné le samedi 28 janvier, en même temps que cinq autres prix (Prix de la réalisation, Prix de la meilleure aventure…). Les courts-métrages en compétition seront visionnables le samedi à 21h25 (séance à réserver sur le site internet).

Lire aussi : Pour l’explorateur Gérard Janichon, « le voyage abolit le temps »

« Montrer ces aventuriers qui font des choses incroyables« 

Volonté est donnée de transposer le monde de l’aventure à échelle humaine : « Les exploits – qu’on voit dans les films – peuvent faire peur. Ils sont intimidants !, observe la chargée de communication. C’est pour ça qu’il y aura des moments de dédicace avec huit auteurs et autrices. On sera en petit comité, c’est l’auteur face aux lecteurs. » De grands noms de l’aventure seront présents, comme la navigatrice Isabelle Autissier, l’auteur d’essais sur la marche David Le Breton, le géographe Sylvain Tesson, l’exploratrice alpiniste Laurence de la Ferrière…

parrainez vos proches

« On aura aussi des personnes plus inconnues, comme Fabrice Huré. » Il pratique le trail en amateur. Il sera présent au festival pour la première projection de son film, Plus belle la nuit, qui raconte sa traversée du GR20 – un des sentiers de randonnée les plus difficiles au monde – alors qu’il doit se dialyser toutes les nuits, lui qui est atteint d’une maladie rénale. « Pour nous, c’est aussi important de montrer ces aventuriers amateurs qui font des choses incroyables », souligne Marianne Furlani.

« Donner des envies d’ailleurs »

Festival aventure

Objectif Aventure répond à un besoin ressenti par l’agence de voyage Terres d’Aventure : reprendre l’air. Le Covid-19 et les deux années de confinement ont mis un gros coup de frein aux vacances et aux explorations. « Les gens ont besoin de se refrotter au monde », constate Marianne Furlani.

Pour elle, l’engouement autour du festival le confirme : « Les gens se sont inscrits rapidement à certaines conférences ». L’organisation espère 10 000 festivaliers et festivalières sur trois jours, comme lors de la dernière édition, en 2019. « L’aventure, ce n’est pas forcément d’ aller à l’autre bout du monde, ça peut être aussi voyager dans nos Alpes, découvrir la Bretagne, ou juste sortir… de chez soi ! Il y a autant d’aventures que de personnes sur Terre. Ce que nous souhaitons, c’est : donner des envies d’ailleurs. » / Enora Hillaireau

Programme complet : ici. Accès, conférences et dédicaces gratuits, films à 8€. Réservations sur le site internet ou sur place, selon les disponibilités.