Making-of. Vous le savez, Le Zéphyr est une petite maison. Jérémy Felkowski, cofondateur du média des aventures humaines, a réalisé la majorité des couvertures de la revue. Il vous explique ici comment il les conçoit, chaque trimestre, pour vous donner envie de commander les numéros, sur le site ou en librairie.

“L’important : c’est que la puissance d’une image serve le propos”

Comment imagines-tu la couverture des numéros du Zéphyr ?

Ce qui compte à mes yeux, et ce n’est pas une nouveauté dans le monde des magazines, c’est que la puissance d’une image serve le propos. Dans le cas de la couverture du Zéphyr n°8 sur le voyage, je voulais proposer une vision à la fois très concrète du voyageur et, en même temps, assez onirique. Je fais beaucoup de recherches sur des références artistiques, des films, des affiches, des jeux (même pour la couverture du #8). 

vente unité boutique

Et, ensuite, tu passes à l’action…

Tout part d’une feuille blanche A4. Crayon à papier. Je commence à composer des éléments. Je les déplace pour coller aux lignes de force. Ensuite, vient le moment de passer sur Illustrator. La plupart du temps, je bosse en flat design. Une technique plus simple qu’il n’y parait, mais qui requiert du temps et de la concentration. 


Soyez curieux, soutenez notre indépendance

Sur Le Zéphyr, des articles en accès libre. Mais l'info a un coût.

Nous éditons une revue papier : Le Zéphyr explore les passions qui font vibrer nos contemporains. 104 pages d'aventures et de découverte.

le zéphyr, la revue des aventures humaines

Testez le mag


Et concernant Le Zéphyr n°9 ?

Pour la couverture sur la BD, je voulais vraiment entrer dans la tête d’une jeune artiste devant sa planche. Déjà, présenter une artiste et non pas un artiste n’est pas un choix anodin. Les femmes prennent de plus en plus leur place dans le monde de la BD et il s’agit, pour la création d’une couverture, d’en rendre compte. Je voulais également traduire toutes les luttes intellectuelles, environnementales, sociales, que porte parfois la BD dans ses planches. M’est donc venue l’idée d’une grille qui sort littéralement de l’esprit de l’artiste. C’est une idée générale que j’ai tenté de porter sur la page. 

la couverture BD home

Bref échange avec Philippe Lesaffre