Le sommaire du Zéphyr N°4 : l’esprit du rock, où es-tu ?


Découvrez l’édito du Zéphyr N°4, sur l’esprit du rock, et ces musiciens que certains aiment tant, ainsi que l’édito de la rédaction.

Lorsque l’on prend, pour la toute première fois, son enfant dans les bras, on croit deviner des univers impossibles au fond de ses yeux. On se prend à rêver d’un métier, d’un trait de caractère, d’une épopée. On devine une ressemblance dans l’ourlet de ses oreilles. On a peur aussi. Peur du monde alentour, de ce qu’il pourrait en voir et en comprendre. Autant soigner son entrée et choisir avec soin la manière dont ce petit être abordera la vie.

Le premier bain tient lieu de rituel, de passation de pouvoir entre le monde aquatique du ventre maternel et celui de la terre ferme. Pour l’aider dans sa tâche, votre serviteur a convoqué les volutes et les riffs de Led Zeppelin, persuadé que les envolées lyriques de Stairway to heaven constitueraient un message de bienvenue assez clair. Composée dans les frimas du mois de décembre 1970, la chanson tient lieu de valeur refuge, de petite certitude dans ce monde de beats et de samples. La certitude que l’humanité est encore capable de dialoguer avec les étoiles par la voie des airs.

Mélodies inspirées

 

L’esprit du rock tient tout entier dans ces petites mains à peine écloses qui, au contact de l’eau et du génie de Jimmy Page, se décrispent progressivement. Il vit dans la transmission et dans la réinvention des codes, dans la capacité de chacun à s’emparer d’un mythe pour le profaner ou le sublimer. Il vit également dans ces petits hasards qui ont réuni les membres de Led Zeppelin aux Island Studios de Londres pour donner vie à ce qui n’était alors « qu’une ébauche, un morceau parmi tant d’autres », comme le souligna Jimmy Page dans les années 1980.

Comme l’enfant que l’on tient dans ses bras, les mélodies inspirées nous sont indispensables. Sans elles, nos vies s’en trouveraient désaccordées.

Découvrez un extrait du numéro

Commandez le numéro en édition numérique enrichie ou en version papier

Au sommaire

Philippe Manoeuvre, fou furieux du classic rock : alors, la meilleure année rock, c’est quand ?

Rockin’1000, le plus grand concert du monde

La saga des Dionnet, créateur de Métal hurlant

« Le punk, c’est une façon de vivre » : retrouvez notre entretien d’un des membres du groupe nantais Cachemire

Girls bands’ Generation, les femmes sont l’avenir du rock

Radiohead, OK computer et le manoir hanté

(A)live ! Les souvenirs s’effacent, les concerts restent


Sur Le Zéphyr, nos portraits sont en accès libre. Mais l'info a un coût.

Nous éditons une revue papier : Le Zéphyr explore les passions qui font bouger nos contemporains.

le zéphyr, la revue des aventures humaines

Soyez curieux, soutenez notre indépendance.


Restez informé.e des nouveautés à paraître et des nouveaux portraits du site