Violences, agressions, injustices… Ces femmes ont su se relever et riposter


BEST-OF – Leurs histoires nous choquent, nous interpellent. Sur Le Zéphyr, des femmes, qui ont vécu l’enfer, témoignent, parfois à visage découvert, parfois de manière anonyme, pour se protéger. Elles ont réussi à se relever et veulent faire entendre leur voix. Elles se battent contre leur bourreau ou contre un système totalement injuste. Découvrez leur portrait.





L’histoire de Sandra, 28 ans, est affreusement banale. La jeune femme a subi comme tant d’autres les assauts et la violence d’un homme qu’elle aimait. Une double trahison qui a failli lui coûter la vie.

Carmel est une domestique immigrée au Liban. À son arrivée il y a cinq ans, elle a été victime de violences sexuelles. Aujourd’hui, elle subit, comme tant d’autres femmes, un système d’exploitation raciste.

Découverte par le grand public à l’aune de l’affaire Denis Baupin, Sandrine Rousseau est devenue une des porte-voix des femmes victimes de harcèlement sexuel, avec son asso Parler.

Des femmes fortes, malgré les douleurs, malgré les barrières de leur société, se battent contre un système totalement injuste.

Luttes admirables contre un monstre

Alba, par exemple. Cette jeune femme a beaucoup pleuré. Sur son bébé mort-né, sur ses filles qu’elle n’a pas vues grandir, sur les années perdues. Puis, de joie : une nouvelle libération vient de succéder à la sienne, éclairant d’espoir le récit de sa vie, brisée par la justice salvadorienne. La seule au monde à avoir pénalisé le crime de… fausse couche !


La couverture du Zéphyr #6 sur la passion photo

Le Zéphyr N°6 - À quoi sert encore la photo ?

100 pages de reportages, de rencontres et de témoignages. 100 pages pour faire le tour de la question.

Découvrez Le Zéphyr, la revue des aventures humaines.


Son histoire est sensiblement différente, mais sa lutte contre le monstre administratif froid est admirable. Évelyne, fine cuisinière, a obtenu sa carte de séjour après une bataille de plusieurs mois. La Camerounaise, de 45 ans lors de notre rencontre, nous livre le récit difficile de son installation en France. /La rédaction