Durant le confinement, hommage aux blouses blanches

Le confinement forcé a démarré pour aider le personnel soignant à lutter contre la propagation du coronavirus. Voici une sélection de portraits de blouses blanches, des hommes et femmes qui dédient leur vie aux autres.

Depuis le mardi 17 mars, le gouvernement impose un confinement général pour tenter de ralentir la propagation du coronavirus. Tout le monde reste chez soi le plus possible, et certains, le soir, dans le but de rendre hommage au personnel soignant, applaudissent depuis leur fenêtre. Un spectacle émouvant qui pourrait durer le temps de la crise sanitaire…


La couverture du Zéphyr #6 sur la passion photo

Le Zéphyr N°6 - À quoi sert encore la photo ?

100 pages de reportages, de rencontres et de témoignages. 100 pages pour faire le tour de la question.

Découvrez Le Zéphyr, la revue des aventures humaines.


La rédaction du Zéphyr en profite pour mettre en avant via leur portrait le travail de ces femmes et ces hommes, le plus souvent en blouse blanche, qui nous soignent. Ils et elles ne comptent pas les heures, nous réconfortent et trouvent des remèdes aux maladies parfois très graves… (Et, du coup, pendant, ce temps, certains tentent de leur rendre hommage et applaudissent.)

D’abord, rendons-nous à Paris à la rencontre du Dr. Canaud. Ce médecin dévoué a sauvé des dizaines de vies de famille et des enfants victimes de déformations impressionnantes. Grâce à lui, on a trouvé le remède du syndrome de Cloves. Le médecin reste modeste. Pour lui, ce n’est « pas un miracle« . LIRE LA SUITE.

« L’acupuncture est efficace pour soulager la souffrance »

Ensuite, traversons l’Atlantique, filons au Brésil du côté de la doctoresse Ana Claudia Quintana Arantes, spécialiste de la fin de vie, dans un pays où il ne fait pas bon mourir. Mais, avec elle, ça change, elle tente d’accompagner les patients vers la mort, dans la dignité et le respect. Chapeau. LIRE LA SUITE.



Revenons en France pour rejoindre l’auteure des Mystères de l’oreille. L’objectif de Nadia Volf, docteur agrégée en neuro-pharmacologie : populariser l’acupuncture. « Scientifiquement, il est prouvé que l’acupuncture est efficace pour soulager la souffrance, mais aussi pour guérir les maladies et surtout pour les prévenir. » LIRE LA SUITE.

Et les sans-abri ?

Il n’y a pas que les blouses blanches professionnelles qui se mettent au service des malades : chaque jour, ne l’oublions pas, onze millions de personnes se plient en quatre pour accompagner au quotidien un proche. Les aidants font un travail formidable. On vous propose quelques témoignages. 

Et parce que le covid-19 touche aussi les plus vulnérables, pensons aux sans-abri que le fondateur d’ATD-Quart Monde, le Père Joseph a voulu aider tout au long de sa vie. Retrouvez son portrait, ainsi que, dans un second temps, le témoignage touchant de Pascal, qu’on avait rencontré en 2017. Ex-entrepreneur, il avait basculé très rapidement et, lors de notre entrevue, il  disait s’en sortir grâce à la solidarité des passants… Voici son histoire.